top of page

Pourquoi participer à l'École Régionale de Botanique ?

Juillet et août 2023

C'était deux semaines de travail intense sur le terrain et de manipulation des flores sur l'Île-de-France, encadrées par une équipe de botanistes et naturalistes expérimentés. Ils nous ont partagé leurs observations et descriptions de plantes patrimoniales. parfois très rares, parfois fragilisées et menacées par la disparition de leurs habitats.

Dans les mouillères et la vallée de l'Yvette, j'ai aimé la diversité des carex et des joncs, la petite salicaire à feuille d'hysope, une petite plante discrète dont j'avais connaissance sur les berges de la Marne et que j'observais pour la première fois sur le terrain. Autour de Fontainebleau, j'ai retrouvé les célèbres spots botaniques, les marais, mouillères, grès et plaines sableuses riches d'une forte diversité en plantes patrimoniales, souvent discrètes et très rares. Voici un magnifique florilège de plantes protégées.

Crassula vaillantii Arenaria aneraria Veronica spicata

Epipactis palustris Sedum sexangulare Spiranthes spiralis

Oreoselinum nigrum Minuartia setacea Sonchus palustris


Et oui, je me suis plongée dans l'identification des Poacées et des Cypéracées, deux familles bien utiles pour définir l'écologie du site étudié et dont il est impossible de faire l'impasse pour progresser. Elles sont tellement abondantes ! Pourquoi ne pas y prêter plus attention !

J'ai acquis une méthodologie pour dresser un inventaire, nécessaire à la restitution de nos travaux personnels. Au cours de l'exploration estivale de la commune de Jaignes à l'extrémité Est de Seine-et-Marne, j'ai découvert des vallons boisés et humides avec son lot de gaillets odorants, fougères et tiques, des prairies sèches et humides visitées par de nombreux pollinisateurs, son cimetière dominant la splendide vallée de la Marne. Enfin, cette rivière sinueuse fait le lien avec les visites nature que je mène sur la Marne à pied et en croisière. Voici quelques extraits de mes carnets dans le diaporama ci-dessous.



C'est un travail de groupes et de collaborations... et enfin, c'est génial de trouver des experts avec qui partager un langage commun, ses herbiers et sur la précision des inventaires botaniques.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page