Extrait d'un herbier à Ivry-sur-Seine (2017-18)

Les plantes qui suivent, sont bien représentatives des découvertes fortuites au détour d'un mur, d'une ruelle et du cimetière parisien d'Ivry-sur-Seine.

1. Calendula officinalis (Astéracées), souci des jardins

2. Erigeron canadensis (Astéracées), vergerette du Canada

3. Tragopogon pratensis (Astéracées), salsifis des prés

4. Alliaria petiolata (Brassicacées), alliaire pétiolée

5. Lepidium draba (Brassicacées), passerage drave

6. Valerianella locusta (Caprifoliacées), doucette

7. Saponaria officinalis (Caryophyllacées), saponaire officinale

8. Commelina communis (Commelinacées), comméline

9. Glechoma hederacea (Lamiacées), lierre terrestre

10. Ranunculus repens (Renonculacées), renoncule rampante

11. Rosa canina (Rosacées), rosier des chiens


 


 


 

Extrait d'un herbier dans le Queyras (2015-19)

Cet herbier regroupe des plantes récoltées dans les prés secs ou humides autour du hameau des Maisons à 1700 m. L'exposition est plein-sud et le sol est siliceux et calcaire à cet endroit. Je complète régulièrement cet herbier au cours de balades dans les environs de la frontière franco-italienne des Alpes du Sud.

1. Aethusa cynapium (Apiacées), petite ciguë

2. Daucus carota (Apiacées), carotte sauvage

3. Imperatoria ostruthium (Apiacées), benjoin

4. Artemisia absinthium (Astéracées), absinthe

5. Artemisia vulgaris (Astéracées), armoise commune

6. Centaurea scabiosa (Astéracées), centaurée scabieuse

7. Cichorium intybus (Astéracées), chicorée sauvage

8. Lactuca perennis (Astéracées), laitue vivace

9. Gentiana lutea (Gentianacées), gentiane jaune

10. Gentianella arvensis (Gentianacées), gentiane des champs

11. Epilobium angustifolia (Onagracées), épilobe

12. Gymnadenia conopsea (Orchidacées), orchis moucheron

13. Amelanchier ovalis (Rosacées), amélanchier

14. Euphrasia officinalis (Scrophulariacées), euphraise
 


 


 


 

Comment faire un herbier ?
 

Qu'est-ce qu'un herbier ?

Un herbier regroupe des échantillons de plantes séchées récoltées lors de voyages, à côté de chez soi ; dans mon cas dans les rues environnantes ! Pour décompresser, apprendre sans dépendant de votre ordinateur ou de votre téléphone portable, vous pouvez réaliser un herbier. C'est une belle pile de cahiers, où sont séchées des plantes identifiées ou non.  Les plantes sont regroupées par famille botanique, par thématique (plantes toxiques) ou selon les balades et voyages réalisés.

Comment reconnaître la plante et la nommer ?
Vous souhaitez reconnaître les plantes récoltées avant de les mettre en herbier. C'est possible, en participant aux visites botaniques et conférences que j'organise. Vous apprendrez à reconnaitre les plantes comestibles de celles qui sont toxiques. Attention, aux confusions par méconnaissance du terrain !

Les différentes étapes pour bien faire sécher ses plantes

Après avoir fait une récolte d'échantillon de plantes, vous pouvez suivre le visuel ci-après


 


 


 


 

Inscription newsletter

Pour rester informé de mon actualité, ici !

Suivez-moi

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram